Friends World Committee for Consultation - Europe & Middle East Section

Etre témoins fidèles: servir Dieu dans un monde en changement

Contents

8. Affirmation

Susannah Brindle Assemblée annuelle d’Australie

Puisque nous cherchons à témoigner de l’Esprit du Christ en nous dans ce monde qui éprouve des changements tumultueux, j’affirme:

Que Dieu – le Fondement de Notre Etre – soit incarné dans l’Univers, dans les cieux en haut et en bas, dans la terre et dans toutes ses communautés vivantes, et dans les eaux et les créatures des profondeurs; dans la levée et le coucher du soleil ardent, dans l’ouragan et dans l’air calme et tranquil, tout comme ‘l‘étincelle de Dieu’ soit à trouver au sein de chaque être humain qui respire le souffle de l’Esprit de la Vie. ‘Entre les mains de Dieu se trouvent l‘âme de chaque être vivant, et le souffle de l’humanité toute entière’ (Job 12:10).

Que lorsque nous fassions du mal au moindre de ceux qui sont nos frères, nous le faisons au Tout. Que l’Esprit du Christ vivant soit connu intimement dans tout celà et que nous ne sommes jamais seuls, car ‘Où est-ce que je me retirerai de ton Esprit? Où aller pour m‘échapper de ta présence?’ (Psaume 139:7).

Que notre responsabilité chrétienne soit d’aimer Dieu également dans toutes les manifestations de la Vie.

Que ce soit à partir de cette première motion d’amour universel que nous commençons notre témoignage de la paix, simplicité, intégrité et égalité dans toutes nos relations dans le monde humain et dans le monde plus-qu’humain (‘plus-qu’humain’ comporte ‘tout ce qui n’est pas humain’ ainsi que ‘tout ce que l’humanité puisse encore devenir’), et que cet amour universel va nous mener et nous soutenir.

Que cet amour soit appris, non par des théories ou conceptes, mais plutôt par l’expérience de la réalité du bien-aimé dans l’intimité de relations mutuelles.

Que pour connâitre et aimer la Création nous devions connâitre son essence dans de multiples et individuelles formes d’expression – ‘Demande aux animaux et ils t’apprendront; et les oiseaux de l’air et ils te diront; ou parle à la terre qui t’apprendra, et les poissons de la mer te déclareront’ (Job 12: 7-8). Nous devons ainsi parvenir à reconnâitre son pouls comme notre pouls et son esprit comme notr’esprit, le pouls et esprit de Dieu.

Que ce soit par le biais d’une parenté de la Création, apprise des peuples autochtones de la planète, que nous puissions arriver humblement à nous sousmettre à la direction de l’Esprit dans toute Vie.

Que ce soit par la direction de ceux pour qui tout est de Dieu que nous puissions encore une fois être ramenés dans une communion juste avec ceux que nous avions auparavant dédaignés car on se croyait supérieur, et qui nous avions détruits par peur de nous trouver diminués nous-mêmes.

Que ce soit par la lumière de la Création, que Dieu a appelée bonne, que nous puissions cesser de craindre des lieux ténébreux, jusqu‘à maintenant aperçus comme ‘à travers une vitre, sombrement’.

Qu’en ce faisant nous puissions être amenés à témoigner fidèlement de la vérité et servir Dieu dans un monde en changement.

Question:

- Comment est-ce que nous puissions apprendre à traiter le monde entier comme la création de Dieu?

Find a Meeting

Download free Acrobat Reader to view PDFs

Get Acrobat Reader

Member Login

Visit other FWCC websites: World Office | Africa Section | Asia & West Pacific Section | Section of the Americas