Friends World Committee for Consultation - Europe & Middle East Section

Etre témoins fidèles: servir Dieu dans un monde en changement

Contents

10. Témoignage

Anne Thomas Assemblée annuelle du Canada

Cela m’est soudain venu pendant que je descendais l’entrée de la Maison Quaker de Toronto, que je ne pouvais plus payer des impôts destinés à la guerre. Il y avait bien eu un petit groupe d’Amis fidèles de l’Assemblée annuelle du Canada qui depuis maintes années avaient retenu la partie pour la guerre de leurs contributions imposables. Jusqu‘à ce moment-là, malgré le respect que j‘éprouvais pour le témoignage de ces Amis, ce n‘était pas un concern pour moi. A ce moment-là j’ai ressenti une sensation de légèreté et de clarté absolue au sujet de ma nouvelle direction. Pendant des années où j’ai activement maintenu ce témoignage, cette clarté ne m’a jamais quittée.

De retour à la maison, j’ai parlé avec mon mari et avec les enfants – ils pensaient que j‘étais folle. Après tout, combien d’argent est-ce que je retiendrais de mon salaire de mi-temps auprès des Quakers? Qu’en serait le bénéfice? Est-ce que ceci pourrait mettre nos finances familiales en danger? Et comment procéder? Jusqu‘à ce moment-là au Canada la plupart de ceux qui refusaient de payer les impôts pour la guerre étaient de profession libérale, car nulle organisation était d’accord pour enfreindre la loi par la retenue des impôts de la part de ses employés. J’ai parlé avec mon meeting mensuelle qui a nommé un comité de clarté pour parler avec moi. Les membres du comité m’ont clairement expliqué qu’ils ne comprenaient pas ce ‘geste symbolique’. Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois, et le comité a fait un rapport pour le meeting mensuelle expliquant qu’il ne soutenait pas le refus de payer les taxes pour la guerre mais qu’il reconnaissait la validité de mon concern.

J’ai informéé l’assemblée annuelle de ma direction et j’ai demandé si eux, en tant que mon employeur, voudraient retenir le pourcentage d’impôts alloués aux guerres actuelles et passées – à peu près 9% de mes contributions d’impôt sur le revenu. L’assemblée annuelle a nommé un comité et a cherché des conseils juridiques quant à qui serait considéré responsable si le gouvernement déciderait de saisir les sommes d’argent retenues et d’exiger le paiement d’une amende de la part de l’organisation. Après trois années l’assemblée annuelle a adopté une minute pour soutenir du personnel qui refusait de payer les impôts de la guerre – c‘était le premier, et jusqu‘à ce jour le seul employeur canadien d’agir de la sorte.

Chaque mois lorsque j’envoyais l’impôt dû, j’ai ajouté une lettre qui expliquait pourquoi les $13 manquaient et qui informait le gouvernement du nom de la banque, ainsi que le numéro de compte où les $13 étaient placés. Chaque lettre mensuelle comportait le texte d’une expression différente du témoignage de la paix. Puisque d’autres membres du personnel de l’assemblée annuelle n‘étaient pas appelés à suivre cette direction, j’ai clôturé mon compte lorsque j’ai démissionné de mon poste quelques années plus tard, et j’ai envoyé le solde au Comité quaker canadien pour le service, tout en informant le gouvernement de ceci.

Est-ce que cet action valait la peine? Je crois que oui. Je n’ai pas pu faire autrement.

Questions:

- Quelles expériences as-tu eues où tu t’es senti mené à un acte particulier de témoignage vis-à -vis le monde laïc?

- Comment, dans nos églises et cultes, pourrions-nous nous aider mutuellement pour tester la direction qu’on reçoit?

Find a Meeting

Download free Acrobat Reader to view PDFs

Get Acrobat Reader

Member Login

Visit other FWCC websites: World Office | Africa Section | Asia & West Pacific Section | Section of the Americas